Lexique

    Bouffée de chaleur

    Correspond à une manifestation très fréquente de la pré-ménopause et ménopause par une sensation de chaleur intense avec transpiration et sueur. Elles sont très principalement dues à la modification hormonale survenant pendant cette période avec la baisse des œstrogènes entraînant un déséquilibre des centres thermorégulateur.

    Crampe

    Une crampe correspond à une contraction involontaire, passagère et douloureuse d'un muscle. Les crampes sont plus fréquemment chez les personnes âgées, la femme enceinte et le sportif et sont souvent nocturnes. Afin de prévenir les crampes, l’utilisation de complément en magnésium, cuivre et potassium peut vous aider à combler les éventuelles carences souvent à l’origine des crampes. En cas de crampe, il est recommandé d’étirer le muscle concerné et d’appliquer une crème décontractante.

    Cystite

    C’est une inflammation de la vessie qui concerne principalement les femmes. Cette inflammation est souvent causée par des bactéries qui remontent dans l'urètre jusqu'à la vessie. En cas de cystite, il est recommandé de boire beaucoup d’eau afin d’éliminer la plupart des germes. Il est nécessaire de consulter un médecin qui pourra vous prescrire un traitement antibiotique adapté et en association vous proposer des compléments à base de plantes comme la Busserole ou la Cranberry pour leurs propriétés diurétique et antiseptique. Pour votre hygiène intime, il est conseillé d’utiliser un soin lavant qui calme les irritations. Si les symptômes persistent, nous vous recommandons de consulter un médecin. 

    Dermatite atopique

    La dermatite atopique touche environ 15 à 20 % des bébés. Il s'agit d'une forme d'eczéma qui se déclare en général 3 à 6 mois après la naissance. Elle s’accompagne de rougeurs, démangeaisons, peau sèche. Dans certains cas, des suintements peuvent exister, et des croûtes apparaître. Même si elle est plus rare, la dermatite atopique touche aussi les adultes. En cas de dermatite atopique, il est conseillé d’éviter les soins lavants agressifs non adaptés et de privilégier les soins lavants sans savon sous forme de pain ou de mousse. Après la toilette, il est recommandé de se sécher sans frotter par tamponnement et d'appliquer des soins apaisants. Nous vous recommandons de consulter un médecin.

    Erythème fessier

    L’érythème fessier est une irritation de la peau des fesses fréquente chez les nouveau-nés. L’érythème fessier est souvent lié au frottement et à la macération de l’urine et des selles des couches des bébés. En cas d’érythème fessier, il est conseillé de changer le plus souvent possible les couches (au moins 8 fois par jour), afin que les fesses restent propres et le plus souvent sèches. Il est aussi recommandé d’appliquer un soin qui absorbe l’humidité, protège l’épiderme de la couche et apaise. Si les symptômes persistent, nous vous recommandons de consulter un médecin.

    Insuffisance veineuse

    L’insuffisance veineuse correspond à un mauvais retour du sang veineux des jambes vers le cœur. Cette pathologie concerne les valves des veines défaillants pouvant entrainer une stase veineuse au niveau des jambes ce qui peut être source de douleurs et de jambes lourdes. L’insuffisance veineuse évolue de la sensation de jambes lourdes à l’ulcère veineux, en passant par les varices. Mais parfois les maladies veineuses ne présentent aucun symptôme. Dès que vous commencez à voir apparaître une sensation de jambes lourdes, il est recommandé de consulter un médecin. Il vous conseillera d’appliquer une crème pour activer la circulation sanguine. Selon l’importance de vos symptômes, il pourra aussi vous recommander d’utiliser des veinotoniques associés ou non à un port de bas de contention.

    Intertrigo

    L’intertrigo est une affection cutanée se caractérisant par une inflammation au niveau des plis (aisselle, aine, nombril, sous les seins, plis inter-fessiers) favorisée notamment par la transpiration excessive. L'érythème fessier du bébé est une variété d’intertrigo. En cas d’intertrigo, il est conseillé d’utiliser des soins absorbant l’humidité, protégeant l’épiderme et apaisant les irritations. Nous vous recommandons de consulter un médecin.

    Jambes lourdes

    La sensation de jambes lourdes est souvent liée à un mauvais retour veineux. Premier signe de l’insuffisance veineuse due à un mauvais retour du sang vers le cœur et sa stagnation au niveau des jambes.Nous vous recommandons de consulter un médecin qui pourra évaluer l’importance de vos symptômes. Selon le diagnostic, il vous conseillera soit de simplement utiliser une crème accompagnée de massages soit d’utiliser des veinotoniques qui pourront être associés un port de bas de contention.

    Lactobacilles

    Les lactobacilles sont des bactéries dites  lactiques. Elles sont présentes dans certains milieux tels que le vagin et l’intestin. Le vagin de la femme abrite une flore bactérienne spécifique, les lactobacilles, qui protège cette zone fragile. Lorsqu’ils sont en nombre suffisant, les lactobacilles contribuent à maintenir dans le vagin, le pH optimal pour empêcher les germes et champignons pathogènes de proliférer. Ils produisent plusieurs substances qui stimulent les défenses immunitaires locales, freinent le développement des bactéries et limitent leur adhérence à la muqueuse vaginale.Les bactéries, dans l’équilibre de cette flore, jouent un rôle protecteur contre les microbes grâce à leurs propriétés (péroxyde d’hydrogène, acide lactique) qui permettent de freiner le développement.

    Leucorrhées (pertes blanches)

    Les leucorrhées correspondent à des pertes blanchâtres. Ces sécrétions de la muqueuse vaginale et des glaires cervicales sont présentes à l'état normal variable selon le cycle et la personne. Si ces pertes blanches vous gênent, vous pouvez utiliser des lingettes intimes douces pour vous rafraîchir et vous nettoyer en douceur à tout moment. Lorsque les pertes blanches deviennent anormalement abondantescolorées ou malodorantes, elles sont le plus souvent résultat d’une infection vaginale bactériennemycosique ou parasitaire.Dans ce cas, il est plus que conseillé de consulter un médecin.

    Ménopause

    La ménopause correspond à l’arrêt physiologique des cycles menstruels, du à l’arrêt de la synthèse et de la sécrétion des hormones produit par les ovaires (oestrogène et progestérone).Cette période dure entre 45 et 55 ans et se traduit par une symptomatologie clinique telle que les bouffées de chaleur et perturbation psychiques et par des sécheresses vaginales.Pour des raisons hormonales, les femmes ménopausées sont les premières concernées par la sécheresse vaginale. Il est important de réaliser sa toilette avec un soin doux adapté, en ne dépassant pas 2 toilettes par jour.

    Mycose

    Une mycose est une affection provoquée par des champignons ou des levures. De nombreux facteurs peuvent favoriser les mycoses vaginales : pilule et traitements progestatifs, traitements antibiotiques, douches vaginales, sous vêtements synthétiques, pantalons trop serrés… En cas de mycose vaginale, il est conseillé d’utiliser en complément du traitement prescrit par votre médecin, un soin lavant au pH alcalin qui permet de réduire la prolifération des champignons.En cas de persistance des signes, nous vous recommandons de consulter un médecin.

    Ostéoporose

    Il s’agit d’une maladie qui diminue la résistance des os et les fragilise (modification de l’articulation). L'ostéoporose expose ainsi les personnes touchées à un important risque de fractures.L'ostéoporose est provoquée par un déséquilibre entre résorption et formation osseuse qui se traduit par une perte osseuse puis d'une fragilité osseuse et d'une altération de l'architecture osseuse. Une carence en vitamine D et/ou en calcium représente un facteur de risque d'ostéoporose.L’ostéoporose est une affection fréquente, particulièrement chez la femme après la ménopause.

    Pied d’athlète

    Le pied d’athlète est une infection fongique (à champignons) qui touche habituellement la peau située entre les orteils. L’appellation tire son origine du fait que les sportifs en sont fréquemment atteints. Il existe de nombreux facteurs à risques : marcher pieds nus à la piscine, porter des chaussures et chaussettes en matière synthétique…Afin de prévenir cette infection, après la douche ou en sortant de la piscine il est recommandé de bien s’essuyer les pieds et plus particulièrement entre les orteils avec une serviette propre. Il est aussi conseillé de porter des chaussettes en coton ou laine qui contrairement aux chaussettes en acrylique absorbent l’humidité.

    Prurit (démangeaisons)

    Le prurit correspond à une démangeaison importante de la peau et qui conduit à se gratter. S’il perdure, le prurit entraîne des lésions de grattage.Diverses affections cutanées sont responsables du prurit : eczema, psoriasis, mycose… . En cas de prurit, il est conseillé d’utiliser un soin adoucissant et calmant.Si les symptômes persistent, nous vous recommandons de consulter un médecin.

    Sécheresse vaginale

    Une sécheresse vaginale est une insuffisance ou l’absence d’hydratation naturelle du vagin.  Les sécheresses vaginales peuvent être liées au stress, à une mauvaise hygiène de vie (comme l’abus d’alcool ou de tabac), à la prise d’un médicament ou la prise de certaines pilules contraceptives. L’intense variation hormonale qui se produit lors de la ménopause ou pendant la grossesse est également une des causes principales de sécheresse vaginale. En cas de sécheresse vaginale, il est conseillé de réaliser sa toilette intime avec un soin lavant doux en ne dépassant pas 2 toilettes par jour et d’utiliser un soin apaisant. Il est également possible d’utiliser un gel vaginal hydratant.Nous vous recommandons également de consulter un médecin.

    Vaginose bactérienne

    Correspond à un déséquilibre de la flore vaginale microbienne. Les bactéries présentes naturellement dans le vagin gardent un rôle de protection contre certaines infections vaginales.La vaginose entraine les symptômes cliniques tels que des pertes malodorantes grisâtres (odeur de poisson), douleur, démangeaison et inflammation.

    Varicelle

    La varicelle est une maladie infectieuse contagieuse du à un virus survenant principalement dans l’enfance entre 2 à 10 ans. Elle se manifeste par des vésicules sur tout le corps de l’enfant. Etant extrêmement contagieuse (présence du virus) et très purigineuse (attention aux lésions de grattage). Pour soulager les démangeaisons dues à la varicelle, il est recommandé de prendre des bains chauds, d’utiliser un soin lavant adoucissant et apaisant puis sur une peau séchée d’appliquer un soin apaisant.Nous vous recommandons également de consulter un médecin.

    Vulvo-vaginites

    Les vulvo-vaginites correspondent à l’inflammation de la vulve et du vagin. Elles représentent la cause la plus fréquente des démangeaisons vulvaires chez la femme. Elles peuvent s'accompagner de pertes blanches et de douleurs pendant les rapports sexuels. Les causes des vulvo-vaginites sont des infections microbiennes, mycosiques (par des champignons) ou parasitaires. En cas de vulvo-vaginites, il est conseillé d’utiliser un soin lavant et calmant au pH alcalin qui permet de réduire la prolifération des champignons.Nous vous recommandons de consulter un médecin.