Le Lactobacillus Crispatus

La souche : Lactobacillus crispatus IP174178

 

Après 20 ans de recherche, les Laboratoires IPRAD ont sélectionné et breveté l’espèce majoritaire des lactobacilles du microbiote vaginal : le Lactobacillus crispatus.

Véritable innovation médicale, la gamme Physioflor met à disposition des femmes un probiotique vaginal composé à 100 % de Lactobacillus crispatus.

 

Le lactobacille protecteur, marqueur majeur de la santé du microbiote vaginal

 

Le Lactobacillus crispatus a la particularité d’être le plus fréquent dans la flore intime saine (48,3 %[1] des lactobacilles identifiés au niveau vaginal). Il produit du péroxyde d’hydrogène (95 %[2]) ; il diminue très fortement dès que la flore est déséquilibrée (7,4 % des lactobacilles identifés dans le vagin1). En cas de vaginose bactérienne, il disparaît quasi totalement. Il est donc un marqueur majeur de la bonne santé de la flore vaginale.

 

Le Docteur Jean-Pierre Lepargneur, biologiste qui a identifié la souche de lactobacilles contenue dans Physioflor (parmi 39), explique le bénéfice de cette innovation : « Le Lactobacillus crispatus, breveté par les Laboratoires IPRAD et contenu à un dosage physiologique dans la gamme Physioflor, provient d’une souche dont l’habitat naturel est le vagin de la femme saine. »

 

Véritable prouesse technologique, les Laboratoires IPRAD ont réussi pour la 1ère fois à stabiliser et formuler cette souche particulièrement fragile et sensible (souche brevetée IP 174178). On peut la retrouver au sein du probiotique vaginal Physioflor afin de favoriser l’équilibre du microbiotique en complément d’une toilette intime adaptée.

 

 

[1] Verhelst R. et al.Comparaison between Gram stain and culture for the charactererization of vaginal microflora. Definition of a distinct grade that resembles grade I microflora and revised categorization of grade I microflora. Grade III selon le critère de Ison and Hay, n=22 sur 515 échantillons. BMC Microbiology. 2005 ;5 :61. A.

 

[2] A.D. Antonio et al. The identification of vaginal lactobacillus species and the demographic and microbiologic characteristics of women colonized by these species. The journal of infectious diseases 1999 ; 180 : 1950-6.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.