Les jambes lourdes : un mal très répandu

Tout un chacun peut être concerné par la sensation de jambes lourdes et douloureuses. Contrairement aux idées reçues, même si les femmes (et en particulier les femmes enceintes ou celles qui ont connu plusieurs grossesses) sont en première ligne, les hommes ne sont pas épargnés.
22 millions de personnes sont touchées en France:

Et 1 patient sur 2 n’en parle pas à son médecin !

L’insuffisance veineuse à l’origine des jambes lourdes

Le retour veineux des pieds vers le cœur est assuré par la semelle veineuse ainsi que par les muscles (pompe musculaire) qui entourent les veines, et par les valvules à l’intérieur des veines qui empêchent le sang de redescendre (système anti-reflux physiologique). Quand ce retour du sang des pieds vers le cœur ne s’effectue pas correctement, on parle d’insuffisance veineuse. Si l’insuffisance veineuse évolue, elle peut causer des complications telles que varices, œdèmes ou phlébites.

 

Le « syndrome des jambes lourdes » est la manifestation la plus connue et la plus courante de l’insuffisance veineuse. Ses symptômes sont bien identifiés :
• les jambes peuvent gonfler ou les chevilles enfler,
• elles deviennent douloureuses.
• Le mal aux jambes s’accompagne souvent de sensations de fourmillements, picotements ou de démangeaisons très inconfortables.

 

Des causes bien identifiées…

En plus d’une possible prédisposition génétique, de nombreux facteurs peuvent favoriser une mauvaise circulation du sang et être à l’origine de la sensation de jambes lourdes :
• la sédentarité,
• les mauvaises postures (s’asseoir jambes croisées ou jambes pendantes),
• la station debout ou assise prolongée,
• les piétinements répétés,
• la chaleur (bains chauds, expositions prolongées au soleil, chauffage au sol, épilation à la cire chaude…),
• le surpoids,
• le port de vêtements serrés,
• la contraception orale,
• la grossesse…

 

Que faire pour soulager les jambes lourdes ?

Plusieurs facteurs favorisent une meilleure circulation sanguine au niveau des jambes et permettent de retrouver des jambes plus légères :
• Des règles hygiéno-diététiques (éviter le tabac, l’abus d’alcool…),
• la pratique d’un sport permettant de mettre en action la semelle veineuse et la pompe musculaire du mollet (marche, vélo, natation…)

 

Ces éléments sont essentiels pour la qualité du retour veineux, mais cela ne suffit pas toujours à éviter ou à résoudre le problème de jambes lourdes. C’est pourquoi des solutions complémentaires existent telles que les bas de contention, la prise de phlébotoniques et les drainages lymphatiques. L’application de produits tonifiants concourt aussi à améliorer la situation et à retrouver bien-être et confort.

 

  1. www.veinconsult.com

Dr. Gilles Brami

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.