Mécénat

« Si nous consacrons notre énergie et nos actions à promouvoir un accès aux soins de qualité pour les femmes, c’est que nous avons constaté qu’elles n’étaient pas l’égal des hommes dans ce domaine, et plus encore lorsqu’elles vivaient des situations de précarité et d’instabilité sociale et économique ».
Un constat à la fois lucide et tragique posé par Bernard Guillon, médecin fondateur de l’ADSF.

Cap sur l’avenir !

2013-2019 : six ans déjà que nous sommes aux côtés des bénévoles de l’ADSF ! Si nous avons fait le choix de la continuité, c’est pour garantir aux membres de l’association une visibilité sur le long terme. Un gage de stabilité qui leur permet de développer plus de projets sur le long terme.

Des réelles avancées

Fidèle à notre engagement, nous mettons tout en œuvre pour faciliter les actions conduites par l’ADSF. Pour la seule année 2018, notre soutien financier s’élève à 30000 euros (auxquels il faut ajouter 37000 euros en dons de produits). Mais au-delà des chiffres, ce sont les avancées constatées sur le terrain qui font notre fierté.

Des équipes mobiles

Les fonds versés par les laboratoires IPRAD à l’ADSF ont permis la création « d’équipes mobiles pour la santé des femmes ». Déployées en Île-de-France, elles organisent des maraudes hebdomadaires pour venir en aide aux femmes les plus démunies.

Nous sommes heureux d’avoir contribué à l’achat d’un camion destiné aux équipes mobiles qui vont à la rencontre des femmes dans la rue, les hôtels sociaux ou les bidonvilles.

Un centre d’accueil

Son nom ? La Cité des Dames. Situé dans le 13e arrondissement de la capitale, le centre offre aux plus démunies un repas chaud, une douche, des vêtements propres et un accès à internet. Un répit salutaire dans un quotidien marqué par l’exclusion et la vulnérabilité !

Simple comme un sourire !

Au-delà des moyens matériels, notre engagement auprès de l’ADSF repose d’abord et avant tout sur des valeurs humaines. Altruisme, don de soi et bienveillance sont les piliers de notre mécénat. De nombreux collaborateurs des laboratoires IPRAD participent ainsi bénévolement à l’accueil hygiène et santé au siège de l’ADSF ou aux maraudes sur le terrain. Nous leur exprimons toute notre fierté et notre gratitude !

Un trait d’union solidaire

Collecte de vêtements et de jouets, réunion de sensibilisation au siège de l’entreprise, ou participation à des courses caritatives : nos collaborateurs ne manquent pas d’idées quand il s’agit de soutenir l’ADSF.

Au-delà de la pérennité, c’est également la confiance qui permet,

                    ensemble, d’agir pour la santé de toutes les femmes.

PASSEREAU Nadège

Déléguée Générale de l’ASDF

« Depuis 2014, les Laboratoires IPRAD, l’ensemble de ses collaborateurs et toute l’équipe de l’ADSF agissent ensemble en faveur de femmes les plus démunies en Ile de France et plus récemment, à Lille.

Les Laboratoires IPRAD figurent parmi les premiers partenaires et c’est grâce à cet engagement fort entre l’entreprise, ses collaborateurs et les membres de l’ADSF, que plusieurs milliers de femmes vulnérables sont rencontrées, accueillies et accompagnées pour l’amélioration de leur santé.

Ce partenariat a été un des moteurs dans l’action menée aujourd’hui.

Les Laboratoires IPRAD apportent chaque année leur soutien financier, soutien qui a rendu possible l’achat et l’aménagement du premier « frottis truck » pour aller à la rencontre de ces femmes, d’abord dans les bidonvilles, et aujourd’hui celles qui vivent dans la rue, dans les hôtels sociaux, ou encore dans les centres d’hébergement d’urgence en Ile-de-France et à Lille. Mais c’est également la possibilité de renforcer des équipes pour professionnaliser l’action menée à leur attention ou encore d’initier de nouvelles activités pour répondre aux besoins de toutes ces femmes, avec en 2018, l’ouverture de la Cité des Dames – centre d’accueil pour femmes seules SDF, à Paris.

Le don de produits de la part des Laboratoires IPRAD contribue énormément au mieux-être des femmes et leur permet de retrouver leur dignité ! Ce sont plus de 5 000 kits d’hygiène distribués chaque année, permettant ainsi de lutter contre la précarité menstruelle ou simplement d’accéder à des produits pour leur hygiène. De nombreuses femmes sourient à la vue des « produits roses » de la gamme Saforelle !

Nous saluerons enfin l’implication des nombreux collaborateurs qui viennent bénévolement, pour permettre la réalisation de maraudes et la distribution de produits ou qui participent à des manifestations sportives pour défendre notamment la cause des femmes victimes de violence (Nuit des Relais, course solidaire organisée par la Fondation des Femmes).

Au-delà de la pérennité, c’est également la confiance qui permet, ensemble, d’agir pour la santé de toutes les femmes ».